Guide d’achat Kalimba : Comparatif des meilleurs Kalimba + Avis

Il existe un instrument encore méconnu du grand public dont l’usage est simple et qui émet un son où l’on ressent quelque chose de magique et de doux que nous allons découvrir ensemble au sein de ce guide d’achat. Il s’agit du kalimba, un instrument qui va certainement séduire de nombreux individus !

Que vous soyez en quête d’un instrument unique à mettre dans votre collection ou que vous ayez besoin du son idéal pour votre nouvelle piste, cet instrument se montrera excellent dans de nombreuses tâches. Avant de débuter, sachez que cet instrument est réputé sous d’autres termes dont notamment « piano à pouce », « mbira », « sanza » ou encore « guitare à pouce ». Il s’agit d’un outil de la famille de lamellaphone qui se sert de dents (également nommées lamelles, lames ou touches) que vous touchez afin de générer des vibrations acoustiques. Celles-ci sont maintenues à une caisse de résonance faite de bois qui a pour mission d’amplifier les notes. La longueur de la dent change la tonalité (les dents plus longues émettent des notes graves).

kalimba selection

Dans la deuxième moitié du 20ième siècle, les musiciens contemporains, surtout en Europe ainsi qu’en Amérique, ont commencé à se servir du piano à pouce africain. Comme vous pouvez vous rendre compte, il a non seulement une longue histoire mais également un avenir prometteur. Le kalimba est accessible dans de diverses formes et dimensions et sont conçus par l’usage de différents matériaux. Vous pouvez en sélectionner un qui reflète vos goûts ainsi que votre style personnel mais il y a aussi d’autres éléments à prendre en considération.

Afin de vous aider à réaliser votre acquisition, nous allons découvrir ensemble plusieurs modèles de kalimbas qui sont davantage destinés à des débutants afin de commencer l’apprentissage. Puis, vous retrouverez de multiples conseils afin de vous aider à sélectionner un produit doté d’un très bon rapport qualité/prix.

Sommaire

Sélection des meilleurs kalimbas

Piano pouce peint COCONUT (Mbira ou Kalimba)

Piano pouce peint COCONUT

En Bref : Le Piano pouce peint COCONUT (Mbira ou Kalimba) est un article qui vous plaira tout d’abord par son design attractif. En effet, c’est le premier élément que tape l’on constate au premier regard. A l’inverse de multiples modèles disponibles sur le marché, celui-ci a été réalisé au moyen d’une coque de noix de coco. Vous deviez sûrement vous en douter vu le nom de ce modèle mais il est toujours pertinent de le préciser. Elle garde sa couleur de base mais a été bien soignée afin de se montrer lisse et confortable dans son utilisation. La totalité est vernis pour vous proposer une apparence séduisante.

Caractéristiques :

  • Fabrication en coque de noix de coco
  • Taille de l’article : 14 x 4,5 centimètres
  • Poids du produit : 300 grammes
  • 7 lames sont accessibles
  • Réglé sous la tonalité : C (Do)

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Design de l’article
  • Produit plutôt petit
  • Facile à prendre en main
  • Peu cher
  • Conception de qualité

Points faibles

  • Ne convient pas à tout le monde
  • Pas d’accessoires compris
  • Absence de notice d’usage
  • Produit plutôt simple

Navigatee Piano de pouce de clés 17

Navigatee Piano de pouce de clés 17

En Bref : Le kalimba est un nouveau genre d’instrument provenant d’Afrique. Sur celui que nous vous présentons, les clés métalliques sont installées sur une boite composée de bois massif qui prend le rôle de la chambre de résonance. Pour sa réalisation, le fabricant a utilisé des barres d’acajou ainsi que l’acier inoxydable de haute qualité afin de vous apporter une meilleure sensation visuelle, auditive ainsi que tactile. Ce produit est conçu à la main. En outre, il est vendu avec de multiples accessoires.

Caractéristiques :

  • Article réalisé à partir d’acajou
  • kalimba à dix sept clés
  • Taille de l’article : 35 x 115 x 135 x 185 millimètres
  • Accessoires : un tuner marteau, un livre d’enseignement, deux autocollants, sac

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Utilisation simplifiée du produit ;
  • Sons produits par le tirage des touches ;
  • Parfait pour cultiver le talent musical des petits ;
  • Convient aussi pour les adultes ;
  • Produit polyvalent.

Points faibles

  • Notice d’usage accessible seulement en anglais et en chinois ;
  • Pas très simple pour les jeunes individus.

Meinl Medium

Meinl Medium

En Bref : Les neuf grandes lames en bec de l’instrument Meinl Medium ont été précisément fabriqués dans le but de disperser la pression sur le bout des doigts tout en présentant un exceptionnel résultat sonore. Réellement, vous serez fortement surpris par la mélodie produite par cet article. Il est accordé comme il faut et se montre séduisant lors de son écoute. Nous conseillons donc ce kalimba aux individus passionnées, aux percussionnistes professionnels ou à toutes les personnes en quête d’un produit de bonne facture. Vous n’aurez pas de déception en optant pour cet article ! Il n’est certes pas très esthétique mais il vaut vraiment le détour.

Caractéristiques :

  • Corps réalisé en hévéa brasiliensis
  • Neuf notes jouables (La 1, Do, Do 1, La, La grave, Fa 1, Mi 1, Mi et Si 1) ;
  • Poids de l’article : 227 grammes
  • Dimensions du produit : 17 x 17 x 5 centimètres

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Qualité de l’article dans sa totalité
  • Rendu sonore exceptionnel
  • Finitions travaillées
  • Rapport qualité/prix
  • Apparence ergonomique
  • Produit compact

Points faibles

  • Ne convient pas aux petits
  • Pas d’informations sur l’accordage

Moozica Acajou Tone Bois doigt pouce Piano

En Bref: Le Moozica Acajou Tone Bois doigt pouce Piano est utile l’acajou quant à la conception de sa boîte de résonance et utilise du métal quant à la réalisation des lames servant à la production de sons. Cet article délivre un rendu musical de qualité et plusieurs sortes de mélodies. Cet instrument de musique est destiné à la qualité de la musique. Sachez que l’acajou est un matériau robuste et qui est fréquemment utilisé pour les instruments de musique en tout genre.

Caractéristiques :

  • Poids de l’article : 440 grammes
  • Dimensions du produit : 17,5 x 12,4 x 3 centimètres
  • Matériau : acajou
  • Se dote de dix touches sur le clavier
  • Accessoires : une partition de musique, sac

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Notes présentes sur les lames
  • Bonne facture du rendu sonore
  • Aisance de la prise en main
  • Look séduisant
  • Rapport qualité/prix

Points faibles

  • Tarif peu attractif
  • Difficile pour les petits débutants
  • Manuel d’utilisation peu compréhensible

Donner 17 Clé Pouce Piano Acajou DKL-17

Donner 17 Clé Pouce Piano Acajou DKL-17

En Bref : Au contraire de multiples autres modèles peu chers, celui-ci utilise du bois massif d’acajou dont la qualité est très bonne. La matière a été travaillée de façon à fabriquer une boîte de résonance sous la forme d’un trapèze. Sur la face avant de la structure, on retrouve une ouverture qui a but d’obtenir une meilleure résonance. Dans l’objectif d’amplifier l’effet, on voit également deux ouvertures sur la face arrière de la structure. En globalité, les finitions sont plutôt bien soignées.

Caractéristiques :

  • Tonalité du produit : Clé C
  • Réalisé en bois d’acajou et acier de carbone
  • Taille de l’article : 23 x 19,3 x 7,6 centimètres ;
  • Poids du produit : 500 grammes
  • Clavier équipé de dix sept lames
  • Accessoires : un sac de transport, un marteau et un guide d’usage.

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Finitions de haute facture
  • Belle couleur
  • Dix sept lames disponibles
  • Bon rendu sonore
  • Multiples accessoires
  • Prix attractif

Points faibles

  • Produit trop large
  • Pas adapté pour les débutants
  • Notes inscrites en anglais

Africain 17 Clés NASUM Pouce Piano en Bois Massif

Africain 17 Clés NASUM Pouce Piano en Bois Massif

En Bref : Le transport de ce kalimba se fait facilement et de façon pratique. Il est livré avec un autocollant pour l’échelle musicale, des autocollants de notes, un marteau permettant l’accordage tout comme un sac de transport. Via une taille plutôt moyenne, l’instrument est assez facile à transporter et donc aisément jouable aussi. Ainsi, vous pourrez faire de la musique partout où vous en avez envie. Cet outil convient pour tous genres d’usages.

Caractéristiques :

  • Clavier comptant dix sept touches
  • Configuration du clavier sur C Major
  • Réalisation en bois d’acacia
  • Taille du produit : 6,9 x 4,9 x 1,2 pouces
  • Poids de l’article : 599 grammes

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Packaging
  • Sac de transport
  • Accessoires inclus dans le set
  • Lames aiguës sonnent bien
  • Qualité de la réalisation

Points faibles

  • Notice seulement accessible en anglais et chinois
  • Réalisation des accessoires inclus
  • Tarif
  • Résonance forte

Moozica 17 touches (Koa Tone Bois-K17K)

Moozica 17 touches (Koa Tone Bois-K17K)

En Bref : Le Moozica 17 touches (Koa Tone Bois-K17K) se montrera idéal pour les amateurs de musique désireux d’un produit easy-starting ou encore pour les enfants vu tel un instrument éducatif. En effet, il est mis en vente avec un livret d’instruction et s’équipe de touches gravées afin de vous permettre de reconnaître facilement les notes. D’autre part, vous jouerez d’un sac présent dans le colis qui vous permettra de l’amener facilement dans vos déplacements mais aussi pour le ranger de manière optimisée. Pour ce qui est de la politique de remboursement inconditionnelle, vous profitez de trente jours. Par conséquent, vous pouvez être sûr d’acheter un produit de bonne facture.

Caractéristiques :

  • Poids de l’article : 762 grammes
  • Dimensions du produit : 18,5 x 13,5 x 3 centimètres
  • Nombre de clés : 17 clés
  • Tonalité de l’instrument : C Major
  • Conception en acacia et en métal
  • Accessoires : un manuel , un sac , un système de protection, qu’un étui en cuir PU professionnel

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Bonne protection garantie
  • Notes de bonne facture
  • Réalisation agréable en main
  • Sonorité différente
  • Pack complet
  • Rapport qualité/prix
  • Très belles finitions

Points faibles

  • Résonance plutôt forte
  • Manuel non disponible en français

Asmuse 17 Clés Pouce Piano

Asmuse 17 Clés Pouce Piano

En Bref : Le Asmuse 17 Clés Pouce Piano est réalisé de façon professionnelle afin de produire un rendu sonore qualitatif. Il s’agit d’un instrument simple dans son apprentissage et qui se maîtrise facilement. Il vous seulement de bouger vos doigts sur les lames. Au premier regard, le packaging est plutôt bien réalisé et les accessoires sont multiples. Pour ce qui est de la réalisation, le produit est conçu en bois naturel d’acacia et les touches sont réalisées en métal de carbone.

Caractéristiques :

  • Conception fait main
  • Vendu avec douze accessoires divers et variés
  • Poids de l’article : 499 grammes
  • Dimensions du produit : 23,3 x 17,5 x 7 centimètres
  • Type de matériau utilisé pour le corps : acacia
  • Clavier à dix sept touches

Point forts / Points faibles

Points forts

  • Rendu sonore ;
  • Chaîne servant de vibrato ;
  • Résonance plutôt bonne ;
  • Facilité de l’emploi ;
  • Facilité du transport au moyen du sac portatif ;
  • Manuel fourni dans le colis.

Points faibles

  • Peu de renseignements sur l’usage même du produit ;
  • Manuel d’utilisation seulement disponible en anglais.

Guide d’achat sur les kalimbas

Beaucoup de personnes ne savent comment choisir son kalimba. Ainsi, nous vous avons pensé et concocté ce guide d’achat qui vous offrira la possibilité de trouver le matériel répondant à vos besoins. Découvrons ensemble les différents critères afin de choisir le meilleur appareil possible.

kalimba plusieurs notes

Définition

La kalimba désigne un instrument provenant d’Afrique subsaharienne. A la différence du xylophone, du vibraphone ou encore du glockenspiel, celui-ci appartient à la famille des idiophones c’est-à-dire des instruments dont le son provient de la matière dans laquelle les produits sont conçus. Utilisée à la base dans la musique traditionnelle, cet instrument présentait des lames en bambous qui furent échangées par la suite par des lames en métal.

C’est quoi un kalimba (ou mbira si vous préférez)

Le mbira désigne donc un instrument de musique provenant d’Afrique subsaharienne et appartenant à la famille des idiophones et des lamellophones. Il se compose d’un support en bois sur lequel sont positionnées des lames en métal dont la forme et la taille peuvent être variées. Il est appelé sous de nombreux noms en fonction de la région ou de l’ethnie, notamment en République démocratique du Congo. Ainsi, vous pourrez le retrouver sous le terme : «gyilgo », « sanza », « ubo », « okeme », « kalimba », « karimba », « marimba », « karimbao », « zanzu », « sansu », « njari », « matepeand », « nhare », « mbira nyunga », « mbira njari », « mbira huru », « mbila » ou encore « likembe ». Les colons européens quant à eux lui ont donné le nom de « piano à pouces » ou « piano à doigts ».

Fréquemment de petites dimensions et transportable aisément, on s’en amuse en le tenant dans les mains, les pouces appuyant sur les lames afin de les faire vibrer. D’ailleurs, les lames peuvent être de taille différente ainsi que de nombre variable c’est-à-dire de cinq à plus de vingt en fonction des différentes gammes. Le corps est fréquemment creux, prenant pour rôle une caisse de résonance.

La kalimba, aussi nommée « sanza », « senza », « likembé » ou bien « piano à pouce », serait née des milliers d’années avant Jésus-Christ avec des dents de bambou. Équipée d’un genre de clavier métallique (régulièrement sur un modèle pentatonique ou diatonique) ainsi que d’un résonateur, l’accordage se fait aisément et instantanément puisqu’il vous suffit de faire glisser les dents. De la transe à la rumba zaïroise, cet instrument est aussi un compagnon privilégié pour les conteurs tout comme les griots.

C’est conçu comment ?

Les kalimbas sont conçus au moyen de multiples essences de bois. Vous ne constaterez que peu de différences sonores entre chacun. En voici la liste :

  • Bois noir : bois « flammé » de couleur blanche avec des nuances de brun ;
  • Tatajuba : bois dont les nuances sont jaunes ;
  • Kaori : bois assez clair avec des reflés rosés à faible densité ;
  • Vitex : bois blanc veiné de noir ;
  • Yakka : bois orangé et marbré, plutot dense ;
  • Rosewwod : bois strié avec diverses nuances de brun à faible densité ;
  • Et enfin, le koku est un bois très sombre, uniforme et dense.

kalimba noir

 Pour quel son ?

Si cet instrument convient très bien pour les conteurs, ce n’est pas pour rien. En effet, la musique émise nous rappelle notre enfance ainsi que la douceur au moyen d’une belle harmonie et d’une bonne résonance. Les gammes pentatonique régulièrement utilisées pour la kalimba ne présentent aucune tension : la sérénité, la paix, le silence ou encore une écoute particulière se présentent avec magie. L’écoute de cet instrument sonore se montrera parfaite pendant des soins sonores.

Les caractéristiques majeures d’un tel outil

Voici les principales caractéristiques de la kalimba :

  • Elle appartient à la famille des percussions ;
  • Sa tessiture varie par rapport au nombre de lames ;
  • La kalimba emploie du bois pour son corps et du métal pour ses lames ;
  • Sa taille est variable mais elle est d’environ vingt trois centimètres de long ;
  • Comme nous l’avons vu, il s’agit d’un instrument provenant d’Afrique subsaharienne ;
  • Elle appartient à la famille des idiophones c’est-à-dire des instruments dont le son est produit par l’emploi d’un matériau particulier et non par l’usage de cordes ou d’une peau tendue ;
  • Enfin, en Afrique, cet instrument est employé comme un xylophone mais au moyen de sa maniabilité, on peut s’en servir pendant de longs déplacements.

Les caractéristiques en détails

Les amateurs sélectionnent entre un nombre varié de modèles. Parmi les enseignes professionnelles, on retrouve les sociétés Hokema, Meinl ou encore Toca qui inondent le marché par leurs produits. A la base, la plupart des instruments sont dotés de lames faits de bambou. Mais désormais, certaines variantes proposent des lames métalliques. Concernant le matériau de l’instrument, l’instrument est en quelque sorte comme une noix de coco, le plus fréquemment, il se dote d’une caisse de résonance faite de bois. Cependant, certains professionnels d’art musical se servent de cet instrument sous la forme d’une planche en bois. En outre, cet outil émet des sons en fonction du nombre de tons composant la gamme. Il faut savoir que ce sont les lamelles qui produisent les sons lorsque vos pouces les font vibrer. Ainsi, la mélodie change par rapport à la note ainsi qu’aux degrés de la gamme. Fréquemment, la kalimba est réglée sur une gamme pentatonique ou bien diatonique. Pour le modèle pentatonique, la gamme se dote de cinq tons tandis que le modèle diatonique présente cinq tons ainsi que deux demi-tons. D’autre part, la kalimba est un outil facilement transportable et dont la manipulation se fait aisément. Il est plutôt léger et peu encombrant. L’usager n’aura pas de problèmes pour le mettre dans son sac car il s’agit d’un instrument de petite taille.

kalimba coloré jouer

Quels domaines d’usage ?

En outre, la kalimba est employée dans plusieurs domaines. Le plus récurrent, elles trouvent leur place auprès des conteurs et des veilleurs de nuit. Au moyen de sa douceur, de ses harmonies ainsi que de sa résonance, elle est capable de faire revenir l’imagination de nombreux adultes au moment de l’enfance. En dehors de sa musique mélodieuse, elle se dote d’une faculté dynamique et motivante. En plus, dans plusieurs régions africains, les griots s’en servent pour orienter et dynamiser la marche village après village. Par moment, la kalimba s’utilise comme un soutien pour un autre genre de musique provenant de Cuba que l’on appelle rumba zaïroise. En plus, dans plusieurs pays tels que le Zimbabwe, pour les individus qui pratiquent le mysticisme, l’instrument fondé sur la tradition permet de faire pénétrer le médium dans une transe pour échanger avec les esprits des ancêtres décédés.

Kalimba et mythologie

Au sein de la mythologie bantoue, chaque dent de cet instrument fait référence à une étape de la conception du monte. Saïdou Abatcha, un conteur et humoriste provenant du Cameroun, nous présente une jolie image de cet instrument et de sa faculté : “Il est dit dans la mythologie bantoue que Dieu créa les minéraux, les végétaux, et les animaux, en jouant de la sanza et que tous les êtres vivants cohabitaient dans une harmonie parfaite. Puis, un beau jour lorsqu’il joua, son instrument s’étant malheureusement désaccordé, jaillit alors une fausse note qui donna naissance à l’homme. L’homme se multiplia et perpétua alors la disharmonie qui était à son origine. Peut-être, semble t-il, avons nous à remettre de l’harmonie dans ce monde tourmenté et la kalimba peut nous y aider !…”

kalimba traditionnel

Acoustique de cet instrument

A l’inverse des instruments à vent ou à corde, la note d’une dent est inharmonique ce qui donne à l’instrument un timbre particulier. Les dents de la majorité des modèles se disposent avec les notes descendant du milieu vers l’extérieur dans une alternance droite puis gauche de la gamme. Quand une lame est pincée ou frottée, les adjacentes vibrent aussi et ces vibrations secondaires d’harmonisation tiennent une rôle semblable aux harmoniques d’un outil à cordes, augmentant par conséquent la complexité harmonique d’une note individuelle. En outre, la caisse de résonance est selon le modèle percée d’une rosace au milieu de la table d’harmonie ou bien au dos afin d’être obturée par les doigts et ainsi créer un effet wah-wah. Elle peut être également amplifiée au moyen d’une deuxième caisse, réalisée en particulier au moyen d’une calebasse ou encore recevoir des capsules de bouteilles qui donnent un effet de vibrato métallique.

Description et usage de cet instrument

Le corps de la kalimba peut être composé à partir d’une noix de coco, d’une planche de bois ou bien d’une caisse de résonance faite en bois. Les sons sont émis par la vibration de dents taillées chacune à une taille précise émettant par conséquent une note déterminée. Sachez que le clavier peut comporter de cinq à vingt dents en fonction du modèle sélectionné.

L’usage de ce produit est assez simple : il vous suffit de vous munir du corps au creux de vos mains et de faire vibrer les dents au moyen de vos pouces. Désormais, on retrouve cet instrument dans de nombreux registres. En plus d’être employé au sein des « musiques du monde », il est présent dans la musicothérapie ainsi que dans l’éveil musical. Sa sonorité si spécifique en fait un outil fortement employé dans la musique de nos jours.

Le faible volume sonore de la kalimba la dédié davantage à des manifestations intimes, comme l’accompagnement d’un chant notamment. Simple à transporter et à utiliser, peu cher, l’instrument a dépassé la sphère de la musique traditionnelle venant d’Afrique pour être conçu industriellement (surtout en Chine) dans le but de plaire au public occidental qui perçoit ses douces sonorités comme idéales pour l’éveil sonore et musical des petits.

En outre, sachez que Phil Collins utilise cet instrument sur la chanson « Long Long Way to Go » où il est accompagné de Sting pour les chœurs, que vous pourrez retrouver sur l’album « No Jacket Required ». Steve Hackett s’en sert également sur l’album « Wind and Wuthering » du groupe Genesis.

Applications thérapeutiques

En plus de la kalimba, vous pouvez ajouter le chant ainsi que la voix afin de concevoir un cocon sonore semblable à une berceuse. Cela aura pour but d’apaiser, de réconforter ainsi que de rassurer les personnes situées aux alentours. En dehors des stimulus sur le plan émotionnel et mental, des sensations confortables et positives se ressentent aussi sur le plan physique. Dans ce cas, optez davantage pour l’instrument à fond plat plutôt qu’à fond sphérique puisqu’il peut être appuyé sur des points stratégiques osseux comme les coudes, les genoux ou encore les poignets. A ces point, en utilisant la kalimba, le son ainsi que les vibrations se diffusent par conduction osseuse à travers le corps. En ce qui concerne l’accordage à privilégier, vous pourrez le faire vous-même en 432 Hz ou bien en do 528 Hz si vous désirez profiter de ces bénédictions.

Fonctionnement

La kalimba désigne donc un instrument à percussion simple à utiliser. Comme nous l’avons vu, il se dote d’un support en bois ainsi que d’un clavier doté de lames en bambou. Selon les modèles, vous pourrez également retrouver des lames métalliques. Ces dernières sont positionnées sur des traverses. La majorité du temps, les traverses se situent sur une planchette au moyen d’un chevalet ou bien sur la caisse de résonance. Sachez que le nombre de lames dont vous disposez déterminera le nombre de notes dans la gamme. Les formes, les dimensions, les longueurs ainsi que le nombre de lames varient par rapport au modèle que vous sélectionnerez. Pour les instruments traditionnels, le nombre de lames varie entre cinq et vingt tandis que leur longueur peut faire de vingt à soixante centimètres de côté. Régulièrement, la kalimba se dote d’un corps creux prenant le rôle d’une caisse de résonance afin d’accroître la durée ainsi que l’intensité du son.

Quelle origine ?

La kalimba est un instrument provenant de l’Afrique Subsaharienne. A la différence du xylophone ou encore du vibraphone, celui-ci appartient à la famille des idiophones c’est-à-dire les outils dont le son est émis par la matière en elle-même dont est composée les instruments. Employée à la base dans la musique traditionnelle, la kalimba se dote de lames en bambou qui sont désormais remplacées par des lames métalliques. Comme de nombreux instruments africains, celui-ci porte également de nombreux noms. Ainsi, vous pourrez le retrouver sous le terme « Mbira », « Sanza » ou encore « Piano à pouce » …

kalimba jouer

Quels sont les avantages d’un tel instrument ?

Évoluée dans l’Afrique ancienne, la kalimba désigne un instrument peu connu qui pourtant continue à être utilisé de nos jours. Employée correctement, elle donne un autre charme à la musique. Il est même certain que votre public n’est jamais entendu le rendu sonore de cet instrument. En tant que professionnel, l’ajout de cet instrument à votre nouvelle chanson pourrait donner un sens différent à une mélodie classique. Bien entendu, la kalimba ne s’adresse pas qu’aux professionnels et tout le monde peut apprendre à s’en servir.

Retrouvable sous de nombreux termes en fonction de la région dans laquelle on l’a employé, ce piano à pouce portatif existe depuis des milliers d’années dans la tradition musical africaine. Au moyen de sa taille minimaliste, il demeure l’instrument idéal pour la majorité des voyageurs. Puisqu’il ne comporte que seulement quelques touches, il est simple d’utilisation et son apprentissage se fait rapidement. Ainsi, vous pourrez aisément divertir vos amis, vos proches et même des personnes inconnues avec la kalimba. De plus, vous pourrez la transporter dans tous vos déplacements puisqu’il s’agit d’un objet assez compact.

Tous les différents genres de kalimbas

Kalimba à 7 pouces

La kalimba dotée de sept touches est plutôt populaire. Ce modèle est peu coûteux mais ne demeure pas excellent. Malgré tout, vous avez la possibilité d’effectuer de la musique avec ce genre de modèle. Il est fréquemment assemblé sur une planche ou encore une noix de coco et demeure de petite taille. A notre goût, il s’agit davantage d’un modèle destiné à l’utilisation de jouet plutôt qu’un véritable instrument de musique. Mais si vous commencez l’apprentissage, il s’agit d’un option qui peut paraître pertinente notamment en ce qui concerne la prise en main. Effectivement, si vous sélectionnez une variante à bonne ergonomie, vous pourrez aisément vous entraîner à jongler entre les diverses lames. Le son émis ne serait pas idéalement de bonne qualité mais vous aurez la possibilité d’enchaîner avec rapidité les combinaisons afin de concevoir des mélodies.

Kalimba 10 touches

Si vous êtes un débutant, il vous faudra quelque chose de simple pour apprendre à jouer de la kalimba. Ainsi, il vous faut opter pour un modèle relativement simple. Comme nous l’avons vu plus haut, le modèle sept touches est un excellent choix. Mais si vous êtes un professionnel ou que vous avez quelques connaissances au sujet de instrument, vous pouvez vous diriger vers la gamme supérieure c’est-à-dire la kalimba à dix touches. Ce modèle est davantage professionnel et présente un son accordé comme il faut tout en demeure simple dans son utilisation. On retrouve plusieurs genres de kalimbas dotés de dix touches, vous pourrez donc aisément trouver la variante qui répond à vos attentes.

Kalimba 17 touches

Si vous demeurez un musicien professionnel ou encore si vous avez de multiples compétences, la kalimba à dix sept touches est idéale pour vous. Au moyen de cette dernière, vous pourrez aisément jouer de nombreuses mélodies. Davantage encore, via ces dix sept touches, vous pourrez vous-même concevoir vos propres musiques ! Les percussionnistes sont des individus curieux et aimeront certainement tenter la kalimba. Si vous êtes dans cette situation, vous disposerez d’une bonne idée des rythmes musicaux à suivre avec ce genre d’instrument. Le kalimba à dix sept touches demeure le meilleur choix dans ce cas.

Kalimba noix de coco

La kalimba noix de coco est comme son nom l’indique conçue à partir d’une coque de noix de coco ou bien dans l’imitation de cette dernière. Il s’agit donc d’une variante de forme circulaire plutôt design. Mais il s’agit aussi fréquemment d’un jouet et non pas d’un véritable instrument. Si vous êtes en quête d’un outil performant, nous vous déconseillons ce genre de modèle. Mais si vous souhaitez un outil original pour des animations de temps à autre, il s’agit d’une bonne option !

Kalimba trapézoïdal

La kalimba trapézoïdal est un instrument mettant en valeur une bonne ergonomie. Il offre la possibilité en même temps de se doter de multiples touches tout en garantissant une simple prise en main. D’ailleurs, il s’agit de la forme la plus répandue. Elle convient à tous les niveaux et toutes les sortes de gammes.

kalimba presentation

Ce qu’il faut prendre en compte avant de débuter

Il existe deux critères pertinents dans la configuration d’un kalimba. Pour commencer, il vous faut savoir à quelle tonalité vous désirez qu’il soit réglé. Dans quel accord, la kalimba est-elle conçue et quel est le ton de chacune des touches ? Il est nécessaire de connaître ces informations lors de votre acquisition puisque cela est fixe sur la majorité de ces instruments et ne peut donc être changé après votre acquisition. En second lieu, vous devez vous munir des bons outils et les disposer dans la bonne position pendant le réglage afin de ne pas nuire à l’état de votre instrument. Cela comprend un accordeur électronique, un petit marteau ainsi qu’un tournevis.

Les critères de choix d’un kalimba

Si vous désirez acquérir une kalimba, il est nécessaire de connaître les critères de sélection afin d’opter pour un produit au meilleur rapport qualité/prix possible. Sachez pour commencer qu’il existe un instrument adapté à chaque occasion. Certains modèles seront préférables pour l’amusement ainsi que le confort personnel tandis que d’autres sont destinés aux professionnels et seront parfaits pour l’animation d’événements. Ainsi, voyons ensemble comment parfaitement réaliser votre choix. Bien entendu, le choix final sera sûrement un coup de cœur mais ces conseils d’acquisition vous aideront quand même.

Niveau de jeu

La première chose à laquelle il faut vous intéresser est le niveau de jeu. Vous devriez chercher à acquérir un instrument convenant à votre niveau d’expertise. Davantage encore, obtenez un outil qui convient au genre de musique que vous savez jouer ou que vous désirez jouer. Sachez que chaque modèle présente des points forts ainsi que le niveau. Ainsi, effectuez des recherches adaptées et faites le tour des divers instruments avant de réaliser votre acquisition.

Pour vous aidez dans vos premières notes : Comment jouer du kalimba ?

Nombre de touches

Cet élément est en rapport avec le précédent. Comme nous avons pu le voir, le nombre de lames accessibles sur l’instrument reflète un peu l’expertise de jeu demandé. Un instrument à sept touches sera plus simple à jouer pour un débutant tandis qu’un instrument à dix sept touches exige une bonne souplesse et des connaissances afin de jouer des chansons de manière fluide.

Trous sonores

Les trous sonores sont employés afin de faire résonner le rendu de l’instrument. C’est surtout la situation de l’ouverture principale située au niveau des lames. Mais on retrouve parfois des trous en plus. Ceux-ci offrent la possibilité d’amplifier le son ou encore de concevoir des effets. Par exemple, en mettant les pouces ou les doigts au-dessus des trous et en les bougeant, vous modifiez les facultés de résonance de la cavité conçue par la boîte. Les diverses notes seront amplifiées par la résonance de la boîte, émettant un effet wah-wah notamment.

Forme

On retrouve différents genres de kalimba : l’instrument sur planche, en boîte ou encore sur coque. Les instruments installés sur une planche ne peuvent pas moduler au moyen du son avec notamment le wah-wah, à l’inverse des kalimbas installés en boîte. Effectivement, ils ne disposent pas de trous sonores. Mais les variantes installées sur la planche durent davantage dans le temps. Ils sont de bonne épaisseur ce qui en fait un excellent choix pour les individus peu attentionnés avec leurs affaires.

Tonalité

Chaque instrument différent est accordé selon une gamme de tonalité particulière. La kalimba n’est pas une exception à cette règle. La gamme la plus populaire est le Do mineur mais vous avez la possibilité de trouver différentes gammes d’accordage. Sélectionnez la gamme qui vous séduit le plus lors de l’écoute. Cet élément ne dépend que de vos goûts. Mais il est nécessaire puisque vous n’aurez pas la possibilité de modifier la gamme par la suite. Les modèles conçus à partir de noix de coco ou de courge sont censés présenter une meilleure résonance. Mais restez vigilant avec ce genre de produit. Il s’agit la majorité du temps de jouets ou de petits instruments artisanaux ne montrant pas vraiment de performance. A notre avis, le meilleur choix est d’opter pour un kalimba monté en boîte, il est ergonome et offre un bon rendu sonore.

kalimba nature

Réglages

La spécificité la plus pertinente de tout modèle est son réglage. En effet, l’accordage peut se faire de manière simple mais aussi de façon assez qualité. Afin d’être honnête, sachez que cela dépend essentiellement de la qualité de la conception et de la construction en elle-même. Toutefois, n’imaginez pas échapper à cette étape.

Votre instrument se désaccordera peu à peu au fil du temps où vous vous en servez et vous devrez l’accorder de manière périodique. Une fois par an suffira pour un instrument peu utilisé, une fois par mois pour un produit moyennement joué et enfin une fois par jour si vous jouez de manière forte et pendant des heures. Vous pourrez aussi choisir d’accorder votre instrument de manière différente afin de tester de nouvelles tonalités et de nouveaux arrangement de notes. Mais si vous n’avez pas l’habitude d’accorder des instruments, il est préférable de ne pas s’aventurer dans ce genre d’expérience.

Chaque kalimba que nous avons pu voir ensemble présente un accordage classique. L’étape se montre donc assez simple. Mais il est possible que la variante qui vous séduit ne présente pas ce genre d’accordage. Dans cette situation, nous vous déconseillons ce modèle puisque vous allez vous embêter à le régler sans forcément arriver à votre but. Ce qui sera décevant pour votre instrument. La meilleure option est donc de sélectionner un instrument dont l’accordage est basique ou même mieux, un instrument à accordage basique doté d’un guide d’instruction ainsi que d’un guide musical.

Pour vous aidez dans votre choix : Comment choisir son kalimba ?

Matériel en construction

Si vous vous êtes déjà renseigné peu ou plus en détails à cet instrument, vous avez pu vous rendre compte qu’ils sont fréquemment réalisés en bois. Mais du bois de différentes formes et diverses couleurs. En effet, vous pouvez voir des modèles réalisés à partir d’une noix de coco ou bien avec du bois massif, du bois d’érable, de pin, de bouleau et toutes sortes encore. On retrouve un large choix de matériel de conception pour les kalimbas.

La catégorie du bois détermine en même temps la couleur de l’instrument au final mais également sa qualité dans l’ensemble. Effectivement, tous les bois ne sont pas autant qualitatifs. Un bois assez épais sera logiquement plus robuste et durable dans le temps. Le toucher sera aussi différant car le grain n’est pas similaire malgré qu’un kalimba se doit d’être bien poli et agréable au toucher. Mais il ne s’agit pas de tout. La matière employée pour les lames est aussi pertinente. Effectivement, l’acier carbone est un choix idéal. Il se montre robuste et esthétique.

Design et décoration

L’apparence de cet instrument comporte un grand rôle dans son ergonomie. Il est bien de sélectionner un outil léger et qui tient idéalement dans la paume de vos mains. Une variante trop large peut être compliquée dans son utilisation puisque vos pouces auront du mal à avoir accès à la totalité des lames.

Pour ce qui est de la décoration, les instruments sont originellement des équipements colorés et folklores. L’apparence est donc un élément à prendre en compte. Bien qu’on retrouve des instruments avec des lames peintes en bleu ou en rouge (permettant de se repérer plus facilement lorsque vous vous en servez), d’autres modèles présentent des peintures sur leur coque ou bien simplement des gravures. Il s’agit donc d’une question de choix personnel mais il vous faudra veiller notamment à ce que l’apparence de l’outil ne nuit pas à son ergonomie.

kalimba feuille

Prix

Le dernier critère à prendre en compte est sans aucun doute le tarif. On retrouve des équipements de différentes gammes à des prix variés. Mais faites attention aux tarifs trop alléchants ! Après tout dépend de l’utilisation que vous désirez en faire. Si vous êtes en quête d’un produit afin de vous amuser de temps à autre ou un jouet pour enfant, optez pour un équipement d’entrée de gamme. Mais si vous désirez réellement en faire l’apprentissage ainsi que progresser, nous vous recommandons un instrument de milieu de gamme pour ensuite vous offrir le luxe ultime c’est-à-dire un article haut de gamme. Mais cet achat devra être mûrement réfléchi puisqu’il s’agit d’un véritable investissement.

Quelles marques ?

Pour les enseignes les plus répandues, vous pourrez trouver ;

  • L’enseigne Hokema présente des kalimbas à des prix situés entre trente cinq et deux cent euros. Il s’agit sûrement des produits émettant les meilleures sonorités sur le marchés. De plus, les modèles sont assez originaux.
  • L’enseigne Meinl présente des produits dont les tarifs sont situés entre trente et cent cinquante euros. Le rendu sonore est plus mat que les produits de l’enseigne précédente mais le rapport qualité/prix est au rendez-vous.
  • Enfin, l’enseigne Toca. Le rendu sonore est très traditionnel c’est-à-dire très mat mais les tarifs sont plus qu’attractifs.

Conclusion

La sélection d’un tel instrument se fait par rapport à vos besoins. Si vous désirez faire de la musique traditionnel, de la musique du moment, un éveil musical pour vos enfants ou encore une musicothérapie. Afin de choisir l’instrument le plus adapté, il vous faudra certainement l’essayer puisque même un débutant constatera la différence de sonorité entre les différents produits. Certains ont un rendu plus ou moins cristallin tandis que d’autres vont être plus ou moins bruts. Faites confiance à votre oreille et sélectionnez la sonorité qui sonne le mieux pour vous ou celle dont vous aurez la nécessité. On retrouve désormais assez de modèle pour que vous réussissiez à trouver celui qui répond le mieux à vos attentes ainsi qu’à vos besoins.

kalimba