Comment choisir son kalimba ? Les critères de choix !

A l’inverse du vibraphone ou du lamellophone, le kalimba désigne un genre de piano à pouce offrant la possibilité aux amateurs d’art musical de faire de la musique. Cependant, plusieurs spécificités de cet équipement sont à prendre en considération afin d’en connaître plus sur le produit mais notamment pour le sélectionner. Voyons ensemble ces différents critères de choix.

Pour voir les meilleurs kalimba rendez vous sur notre page d’accueil : Guide kalimba

Critère du niveau de jeu

Tout d’abord, il est important de s’intéresser au niveau de jeu. Il vous faut chercher à acquérir un instrument convenant à votre niveau d’expertise. Davantage encore, choisissez quelque chose qui convient au genre de musique que vous désirez jouer ou que vous savez déjà jouer. Il vous faut comprendre que chaque enseigne présente ses propres atouts ainsi que son propre niveau. Dans ce cas, il faut effectuer des recherches appropriées et découvrir les divers modèles avant de sélectionner celui qui sera le plus adapté.

kalimba bois

Combien de touches ?

Cet élément est en rapport avec celui que nous avons abordé auparavant. Le nombre de touches accessible sur vos instrument reflète un peu la complexité du niveau de jeu demandé. Un instrument à sept touches sera bien plus simple à utiliser pour une personne débutante tandis qu’un instrument avec dix sept touches nécessite une bonne souplesse et des connaissances afin de pouvoir réaliser des musiques assez fluides.

Pour un modèle au design typique : l’Avis du Kalimba ou Piano pouce Coconut

Trous sonores

Les trous sonores sont employés afin de faire résonner le son de votre instrument. C’est surtout la situation de l’ouverture principale positionnée au niveau des lames. Mais on retrouve en fonction du modèle des trous en plus. Ces derniers offrent la possibilité d’amplifier le son ou encore de concevoir des effets. Pour exemple, en disposant vos pouces ou vos doigts au-dessus des trous et en les mouvant, vous pourrez modifier les facultés de résonance de la cavité conçue par la boîte. Les diverses notes seront amplifiées au moyen de la résonance de la boîte, émettant un effet « wah-wah » notamment.

Forme et ergonomie

On retrouve différents genres d’instruments : le kalimba sur planche, en boîte ou encore le kalimba sur coque. Les kalimbas positionnés sur une planche n’ont pas la possibilité de moduler le rendu sonore avec notamment le « wah-wah » à l’inverse des kalimbas installés en boîte. Effectivement, ils ne se dotent pas de trou sonore. Mais les variantes positionnées sur planche sont davantage durables. Elles sont bien épaisses ce qui en fait une bonne sélection pour les individus susceptibles de laisser traîner leur instrument.

Tonalité

Chaque modèle est accordé selon une gamme de tonalité particulière. Cet instrument ne fait pas exception à la règle non plus. La gamme la plus populaire est le Do mineur. Mais vous avez la possibilité de trouver d’autres gammes d’accordage. Sélectionnez la gamme qui vous séduit le plus à l’oreille. Cet élément ne dépend que de vos goûts. Mais il est nécessaire dans la mesure où vous n’avez pas la possibilité de modifier la gamme d’un instrument. Les instruments positionnés sur coque de noix de coco ou bien de courge sont censés présenter une meilleure résonance. Mais restez prudent avec de genre de produit, ils sont la majorité du temps des jouets et des instruments artisanaux minimalistes ne pésentant pas de véritables performances.

Réglages

La spécificité la plus pertinente de tout kalimba demeure son réglage. L’accordage de ce genre d’instrument peut se montrer simple mais aussi compliqué. Afin d’être honnête, tout dépend de sa qualité et de sa conception. Toutefois, ne pensez pas que vous n’aurez pas à réaliser cette opération. Votre instrument se désaccordera peu à peu à mesure dont vous vous en servez et vous devrez l’ajuster de manière périodique. En effet, il vous faudra l’ajuster une fois par an lorsque vous ne vous en servez pas souvent, une fois par mois lorsque vous l’utilisez modérément ou encore une fois par jour si vous jouez durant des heures et à fort volume. Vous pouvez aussi choisir d’ajuster votre instrument dans un accordage différent afin d’expérimenter de nouvelles tonalités et de nouveaux arrangement. Mais si vous êtes un débutant, il est préférable de ne pas tester des opérations autant compliquées. Chaque instrument que nous avons pu essayer se dote d’un accordage classique. La procédure est donc assez simple. Mais il est possible que le modèle qui vous plaît ne présente pas ce genre d’accordage. Dans cette situation, nous vous déconseillons cette variante puisque vous allez vous embêter à réaliser l’accordage avec pas forcément un résultat concluant, ce qui serait assez dommage pour la bonne utilisation de votre instrument. La meilleure solution est donc de sélectionner un kalimba dont l’accordage est standard. Ou bien mieux, un kalimba dont l’accordage est classique mais également doté d’un guide d’instruction ainsi que d’un guide musical.

kalimba jouer

Matériel en construction

Si vous vous êtes déjà renseigné de près ou de loin à ce genre d’instrument, vous avez pu constater qu’ils sont fréquemment réalisés en bois. Mais du bois de toute forme et de toute couleur. Toutefois, les modèles que nous vous recommandons le plus sont conçus en bois de coco ou bien ceux réalisés à partir de bois d’érable, de bois massif, de pin ou de bouleau. On retrouve une large choix de matériaux de fabrication pour ces instruments. La catégorie de bois modifie en même temps la couleur du produit au final mais également sa qualité dans l’ensemble. Effectivement, tous les bois n’ont pas les mêmes capacités. Un bois assez épais sera bien évidemment plus robuste sur le long terme. Le toucher sera aussi différent car le grain n’est pas similaire, malgré qu’un instrument de ce genre doit être bien poli afin de se montrer agréable en main. Mais il ne s’agit pas que de ça. La matière employée pour les lamelles est aussi pertinente. Effectivement, l’acier carbone est un bon choix, il se montre robuste et esthétique.

Pour simplifier l’usage avec un design efficace : Test et Avis du piano a pouce Moozica Acajou Tone

Look et décoration

L’apparence d’un kalimba présente un grand rôle au sein de son ergonomie. Il est bien de sélectionner une variante légère et qui tient correctement dans vos mains. Une variante trop large peut se montrer compliquée dans son utilisation car il est plus complexe pour vos pouces d’atteindre les lames centrales. En ce qui concerne la décoration, les instruments sont traditionnellement des équipements colorés et folklores. L’apparence est donc un élément à prendre en compte. Bien qu’on retrouve des équipements dotés de lames en rouge ou en bleu qui servent d’ailleurs comme des repères de référence lorsque vous vous en servez, d’autres variantes présentent des peintures sur leur coque ou encore de simples gravures. Il s’agit donc d’une interrogation de choix personnel mais vous devez notamment faire gaffe à que l’apparence du produit ne nuit pas à son ergonomie.

Tarif

Pour finir, le dernière élément concerne le tarif. On retrouve des produits de toute gamme et de tout tarif. Mais faites attention des tarifs qui sont trop alléchants. Après tout changera en fonction de votre usage. Si vous êtes en quête d’un produit afin de vous amuser par moment ou bien un produit destiné aux enfants, un instrument d’entrée de gamme sera largement suffisant. Mais si vous désirez apprendre et progresser dans cette activité, tournez-vous vers un produit de milieu de gamme ou encore un produit haut de gamme.

kalimba